• Simone

#Simone Power

Marianne Alais, 29 ans, ancienne mannequin devenue journaliste, team manager et pilote automobile.



Marianne Alais - Simone Power



Une passion qui débuta très jeune.


Dès l’âge de 6 ans, je fus piquée par le sport automobile. Habitant près de Magny-Cours, j’assistais chaque année avec mes parents au Trophée de Printemps et d’Automne. Nos rendez-vous familiaux le week-end étaient autour de la F1 à la télévision. Une famille vraiment passionnée de vitesse et d’automobile, je me souviens de cette Audi que mes parents avaient : une Audi Quattro de couleur grise avec des lignes agressives. J’adorais monter dans cette voiture.

L’emploi du temps chargé de mes parents faisait qu’ils ne pouvaient m’accompagner aux entraînements de karting. Je me suis donc tournée vers la gymnastique et le football. Ces sports m’ont appris l’esprit d’équipe, le partage, le soutien, l’honnêteté et certaines valeurs de la vie.

Néanmoins, cet univers familial me ramenait perpétuellement dans le milieu du sport automobile par les programmes télévision mais aussi les lectures de mon père tournées autour du rallye ainsi que ses BD : Michel Vaillant.


Je suis alors devenue une incontournable fan de Michel Vaillant.



" L’un de mes souvenirs inoubliables fût lors des 24h du Mans 2017, où j’ai pû assister à la course sur le thème de Michel Vaillant au sein du Team Rebellion.


Les automobiles aux couleurs Vaillant, les pilotes, l’équipe, je me revoyais lire les BD lorsque j’étais enfant. La sensation de vivre un rêve m’envahissait, ce moment n’était plus des images sur un livre, mais la réalité.



Un moment rempli d’émotions qui m’a beaucoup marqué."






Ce sport me fascinait et je gardais toujours en tête ma volonté d’y accéder à un moment de ma vie.


Pourtant, je décidais de me lancer dans des études de littérature et de langues étrangères, donc rien ne me prédestinais à ma vie actuelle.

A 19 ans, j’étais décidée en parallèle de mes études à connaître ce domaine sous tous ses angles. Je pris un sac à dos, un appareil photo, un carnet et un stylo et je naviguais de championnats en championnats et de course en course.


Mon objectif : apprendre le fonctionnement d’une structure compétition, connaître le rôle d’un ingénieur, d’un Team manager ou bien d’un coordinateur ainsi que tous les différents métiers et bien entendu toutes les subtilités du pilotage.

L’ambiance, l’odeur des pneus, de l’essence, le bruit des moteurs, les voitures qui passent à côté de nous lorsque l’on est au bord d’un circuit sont des choses qui me font vibrer.


Dans l’année, il y a deux compétitions que je ne rate jamais : Les 24h du Mans et le trophée Andros.

Même en étant une grande passionnée, je me suis rendue rapidement compte qu’être une fille dans ce sport était compliqué car souvent assignée à une plante verte !

Il a fallu que je montre les raisons pour lesquelles j’étais là et faire mes preuves.

J’ai décidé d’en faire mon principal “combat” en développant et favorisant l’insertion des femmes dans les sport mécaniques.


Je commençai à rédiger des articles, faire des interviews pour parler un maximum des femmes et montrer leur présence dans ce milieu.


Néanmoins, monter ce projet qui me tenait à cœur ne fût pas sans obstacle.

Une femme qui était mon mentor est devenue marraine de mon association :

Margot Laffite.


Margot est juste une femme exceptionnelle, professionnelle avec un charisme extraordinaire. J’ai beaucoup d’admiration pour cette femme car elle a les pieds sur terre. Cette femme m’a inspiré et m’a donné l’envie de me battre depuis toutes ces années.

De plus, dans ma vie à multi-facettes, j’étais également mannequin et évoluer dans le sport automobile ne fût pas toujours si facile. Il faut savoir gérer et surtout ne jamais mélanger les deux. J’enchaînais shooting & défilés tout en continuant à monter mon projet sur les femmes.


Sur notre chemin nous ne rencontrons pas toujours les bonnes personnes et cette terre est bien plus remplie de profiteurs, d’envieux que de bonnes personnes...






Malgré certaines embûches, j’ai réussi à créer mon association :

M4W -Motorsport for Women.









Une association qui parle des femmes dans les sports mécaniques : pilote, commissaire, mécano, ingénieur.


Mon but est de mettre en avant toutes ces femmes, une cause qui me tient énormément à coeur et que je continuerai de défendre via cette association.



Mon rêve ne s’arrêtait pas là, on m’a toujours appris "lorsque tu veux quelque chose travaille dur, innove, réfléchis et trace ton propre chemin". J’ai donc continué à travailler avec beaucoup de labeur pour accéder à mon rêve ultime, la course automobile. Ce fut cette année, l’élément déclencheur, j’ai été contactée par deux adorables personnes qui sont les promoteurs de la Twincup endurance. Une superbe école très formatrice pour les premières courses.


Devenue ambassadrice femme de ce championnat, j’ai effectué ma première course automobile sur le circuit de Magny-Cours (circuit sur lequel je rêvais petite), une endurance de 6h avec une coéquipière de choc : Clémentine Lhoste.


Cette année fût une année de découverte de la compétition et d’apprentissage sans aucune envie d’arriver à la performance. Mon objectif principal : prendre mes marques, chose que j’ai réussi. Essais de sprintcar sur la terre, essai de mitjet 1300, etc. Mon souhait était de rouler, rouler pour évoluer et apprendre le pilotage.

Déterminée à apprendre et à évoluer dans ce milieu, j’ai pu effectuer mes premiers tests en formule Renault 2.0, une expérience inoubliable avec des sensations inexplicables. Un rêve devenu réalité.




Piloter est un réel métier et à chaque expérience que je vis j’en prends conscience et je travaille dur pour évoluer. Piloter est un réel exutoire, amenant à des sensations inimaginables.

Lorsque, je pilote je sens ce sourire se figer sur mon visage, je suis dans un autre monde, chaque passage de courbes réussi me procure une confiance en moi, une liberté. Ces émotions sont tellement fortes lorsqu’on pilote que j’ai même du mal à trouver les bons mots, mais cela m’emplit de joie et de bonheur… Mon rêve…


Après que mon association fût montée et mes premières courses faites, il me restait deux objectifs : devenir journaliste sportif et automobile et posséder ma propre structure de compétition.

Sur mon chemin, j’ai eu l’opportunité de rencontrer de superbes personnes qui m’ont en effet beaucoup aidée. Laurence, du mag Automobelle m’a offert la chance d’écrire des articles sur les femmes dans le sport automobile et de réaliser des essais auto. Laurent, du webzine Endurance Info, (un ami que je côtoie depuis bientôt plus de 9 ans sur les circuits) m’a ouvert une rubrique d’interviews pour les femmes en endurance.


Puis, Simon, mon associé avec qui j’ai monté la structure compétition, MSE RACING TEAM. Au sein de cette structure, je suis team manager et attachée de presse du pilote Simon Escallier .




Depuis peu, je fais découvrir aux habitant du var via “ La grande émission “

sur la chaîne Var Azur TV, le monde de l'automobile et du sport automobile.

Mes chroniques parlent des différents championnats , des tests autos.

Un réel plaisir de pouvoir partager cela avec les téléspectateurs.


Ne vous imaginez pas que cela est tombé du ciel…


10 ans de travail pour arriver à mes objectifs. Mon secret : n’oubliez jamais c’est

à force de travail que nous réussissons et il ne faut jamais baisser les bras.

Néanmoins, je ne compte pas rester sur ces acquis et je souhaite continuer

mon apprentissage en piste pour évoluer sur de nouvelles automobiles.

Je profite de cet article pour remercier encore les personnes qui m’ont aidée et soutenue dans ces objectifs et rêves les plus fous. Plein gazzzz sur de nouveaux projets ! Il n’y a rien de plus beau que de faire de sa passion son métier, et

d’être épanouie dans sa vie.


Ma philosophie :

" Tout est possible lorsque nous travaillons dur et honnêtement. "

" Le sport automobile coule dans mes veines. "

" Mon combat, donner de la visibilité aux femmes dans les sport mécaniques et favoriser leur insertion."



N’hésitez pas à visiter la page Facebook M4W- Motosport for women https://www.facebook.com/Motorsportforwomen/

Retrouvez des articles et des interviews...


#carslovers #pilote #sportautomobile #woman #autosport #passion #simonepower #croireensesreves #lifestyle #womandriver #womanpilote #racing #pilotedevie #endurance #vivresesreves #M4Wmotosportforwomen #motosport #m4w #margotlafitte #clementinelhoste #trophéeandros #24Hdumans #automobelle #mseracingteam




0 vue

© 2019 . Les Grigris By Simone